Dauzat (1940)

Lafite-Houssat (1950)

Beaulieux (1952)

 

Lettres grecques

  • rh > (rhume, rume)
  • ch dur > c (arconte, etc.) cas reconnus par l’Académie

garder les autres

  • rh > r (rhume) rume
  • th > t (cf. acalyte)
  • ph > f (cf. fantaisie)
  • ch > c (cf. colère)
  • y > i dans les mots grecs
 
 

x final

  • supprimer les 7 pl. en oux
  • supprimer l’x final sauf dans quelques cas d’homonymie (écrire cheveus, dis, sis, faus, etc.)
  • supprimer les 7 pl.en oux
  • (x > s dans tous les pluriels des noms)
  • supprimer les 7 pl.en oux
  • formation de tous les pluriels en s.
 

Consonnes

doubles

  • Unifier à l’intérieur de chaque famille, en général dans le sens de la simplification (mais charriot sur charrette)
  • Ne pas toucher aux doubles cons. à motifs lexicaux morphologiques                   (fut - condit- )
  • garder homme, femme mais écrire bèle, quèle, trape, sifler, soner, jète, appèle (unif. des verbes en -eter, eler)
suppression des cons. doubles quand elles ne sont pas prononcées
  • écrire fame, (h)ome, nule, bone, etc.
suppression des cons. doubles quand elles ne sont pas prononcées

(les garder dans succès - sug-gestion - mourrai - emmener - etc.)

  • garder ill pour l mouillé
  • ss pour s dur
 

 

Consonnes

étymologiques

  • corriger les erreurs d’étymologie (forsené, herce, herçage, sier, siure, poi(d)s.
  • garder groseillier, (suf. ier), doigt, (homographes), vingt, legs etc. écrire pié, ognon, appas, emmener
 
  • supprimer les erreurs d’étymologie (pois, boneur, postume, ails, etc.
  • supprimer les cons. parasites internes, mais non les finales (grèque, cors, seau (sc), doit, pous, autone, asme, uile, etc.)
 

en et an

  régularisation des graphies an, en, in
  • écrire an, am - pour l’a

oral de prudament, déçament, fame, solanel, etc.

 

Mots composés

Trait d’union « maintenu ou rétabli dans tous les composés dont les éléments composants sont perceptibles à tous »
  • contre-sens (unification mais non simplification)
   
 

Accents

  • tréma sur la lettre à prononcer (aigüille)
  • corriger les erreurs d’accent (événement)
  • garder les distinctions (tu/tû)
   

 

 

 

Ligue pour une réforme

de l’Orthographe

Projet 1952

(Commission de réforme)

Observations

 

Lettres grecques

  • rh > r si la
  • th > t prononciation
  • ph > i ne
  • ch > c change pas
  • y > i dans les mots grecs
  • rh > r
  • th > t
  • ph > f
  • ch > c (mais non psychiatre)
  • y > i dans les mots grecs
Certaines lettres grecques ont été supprimées par l’Académie. La suppression de ch (pron. dur) a été par elle acceptée en 1908.
x final
  • supprimer les 7 pl. en oux
  • formation de tous les pluriels en s
  • supprimer les 7 pl. en oux
  • formation de tous les pluriels en s
Les 7 pluriels en oux ont été condamnés par l’Académie en 1908.
 

Consonnes

doubles

  • suppression des consonnes doubles et de ck, cq, mn, si la prononciation ne change pas (même dans les cas suff-radical)
  • garder accent, suggestion, emmener, etc.
  • garder homme, femme, mourrons, etc.
  • suppression des consonnes doubles quand elles ne sont pas prononcées
  • mais garder in-nocent

ad-duction

il-lisible

  • unification des verbes en eler, eter, (sur acheter, modeler)
« La plus terrible difficulté de la langue française »

(E. Faguet)

  • illisible, immobile !

l’Espagnol agit à peu près de même pour les composés sur il - im.

 

 

Consonnes

étymologiques

  • supprimer les voyelles et consonnes parasites sauf quand elles sont prononcées : curaço, grèque, alcol, doc, autone, vile (mais fille)
  • vagon mais water

(garder les finales)

  • écrire sculteur, donteur, chetel, doit, poi(d)s (c. non étymologiques)
  • garder les rapprochements lexicaux : respect (er) destruct(if), long(ue), fusil(ier), champ(être), etc.
 
 

en et an

  • son = an dans

fan (faon)

pan (paon)

tan (taon)

  • alignement de l’adj. sur le part. présent (différant)
  • alignement des adverbes (prudament, différament)
 
 

 

Mots composés

« souhaite que tous les mots composés s’écrivent en un seul mot et suivent les règles habituelles du pluriel »
  • fusion des composés sur verbe (pl. en s) des porte-feuilles, des videpoches
  • maintien du trait d’union dans timbre-poste, pot-au-feu (des timbre-postes)
  • des arcs en ciel
Une évolution a été reconnue nécessaire par l’Académie (en particulier en 1900)
Accents
  • circonflexe sur les voyelles longues (zône, condâne, gêne)
  • tréma sur la lettre à prononcer (aigüille)
  • notation des e ouverts (amèr, fièr) - écrire zône
L’Académie a souvent enregistré les modifications de la prononciation en ce qui concerne les accents.