Depuis quelques décennies, beaucoup de femmes occupent, en particulier dans le domaine des activités professionnelles, des positions jusque-là réservées aux hommes. La langue s'est adaptée afin de satisfaire les besoins sociaux nés de cette évolution. Beaucoup d'utilisateurs et d'utilisatrices du langage ont spontanément adopté de nouvelles pratiques linguistiques, dont les autorités linguistiques de plusieurs pays francophones ont encouragé la généralisation.