Français et langues nationales en Afrique

Pour ce mois d’avril, DiversCité Langues fait un saut sur le continent africain avec une description de situation linguistique au Sénégal dans un article de Moussa Daff : « L’aménagement linguistique et didactique de la coexistence du français et des langues nationales au Sénégal ».

La coexistence des langues étant une préoccupation majeure de nos sociétés contemporaines, nous avons pensé que le cas du Sénégal fournirait une situation d’analyse intéressante. Et les politiques linguistiques à cet égard pour encadrer les espaces du français et des langues nationales tracent une voie que Monsieur Daff envisage avec optimisme.

Moussa Daff indique d’emblée sa position : un choix de l’enseignement en langues nationales tout en maintenant l’enseignement du français. Par ses descriptions du français et du wolof parlés au Sénégal, il illustre la dynamique des contacts entre les langues, les interlangues et les interinfluences. Il montre aussi combien le choix de langue d’enseignement est crucial et épineux.

Son article, quoique sur un thème différent, continue la problématique amorcée par Jurg Gasché (mars 1998) par son article sur les langues et les cultures indiennes d’Amazonie. Ensemble, ils amorcent un débat auquel vous réagirez, nous l’espérons, soit en nous faisant parvenir vos textes, soit en l’introduisant dans les forums de discussion : celui de l’enseignement en langues nationales ou autochtones.