American way of life

Certaines circonstances peuvent inciter des États à modifier leur politique extérieure en la matière. Ainsi, après la Première Guerre mondiale et sous l'influence apparente des conceptions du président américain Wilson, les vainqueurs redessineront les frontières de l'Europe en fonction de la diversité ethnique et linguistique. L'application du principe des nationalités donnait ainsi à chaque ethnie le droit de se constituer en État indépendant, ce qui fut concrétisé en une série de traités échelonnés de 1919 à 1925 et complétés par diverses déclarations unilatérales. Qu'il s'agisse d'une réelle ouverture aux questions de la diversité des sociétés humaines qui se manifesterait, chez les dominants, par une volonté généreuse de voir reconnaître à toutes les minorités des droits identiques, on en doutera puisqu'aussi bien les États-Unis que les autres puissances dans le camp des vainqueurs, et particulièrement la France et la Grande-Bretagne, n'ont exercé cette générosité qu'envers les minorités implantées sur les territoires des vaincus. Rien n'a changé pour les autres minorités situées sur le territoire des vainqueurs : ni les minorités autochtones, ni les minorités immigrées n'ont vu leur sort modifié, dans aucun des trois pays vainqueurs qui imposèrent généreusement sur les territoires des pays vaincus des solutions qu'ils auraient refusées sur le leur. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Convertis

Colin (1986 : 22 sq.), qui insiste déjà sur la dimension islamique de la France et, devrait-on ajouter, du monde occidental en général, fait état de plusieurs dizaines de milliers. Finnote.jpg (2204 octets)

 

État de ce qui est divers

L'évolution des fréquences relatives des deux acceptions que donne le TLF est significative. Du XIXe au XXe siècle, on passe de 1 425 à 1 159 pour la première, et de 883 à 1 718 pour la seconde. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Semblable

L'évolution, de la Renaissance au début de l'époque contemporaine, des mentalités occidentales concernant la diversité humaine, se confond largement avec l'histoire de la pensée comparative durant cette période. Sur cette question, on se permet de renvoyer à nos volumes Le comparatisme. T. 1-2. Louvain-la-Neuve : Peeters. 1989-1993, et à la série Comparatisme chez le même éditeur. La littérature scientifique sur les récits de voyage est très abondante, particulièrement depuis quelques années. Sur les rapports entre eux et la perception occidentale de la diversité, cf. notamment les travaux d'Affergan (1987 et 1991). Finnote.jpg (2204 octets)

 

Diversité

On n'insistera pas dans ce bref rappel sur les positions de quelques grands esprits tels que Montaigne, Léri, Bodin, Montesquieu, etc. Tzvetan Todorov a dressé un tableau historique et critique de la manière dont les Français ont réagi envers la diversité (Nous et les autres. La réflexion française sur la diversité humaine. Paris : Seuil. 1989). Finnote.jpg (2204 octets)

 

Mentalité coloniale


Cf. Affergan (1991 : 17 sq. et passim). Dans le domaine révélateur des relations amoureuses et sexuelles entre colonisateurs et colonisés, on dispose maintenant des volumes d'Alain Ruscio, Le credo de l'homme blanc. Regards coloniaux français (XIXe-XXe siècles). Bruxelles : Éd. Complexe, 1996, et Alain Ruscio, éd., Amours coloniales. Aventures et fantasmes exotiques de Claire de Duras à Georges Simenon. Romans et nouvelles choisies et présentées par -. Bruxelles : Éd. Complexe, 1996. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Histoire de la vie privée

De la Première Guerre mondiale à nos jours. Paris : Seuil. 1987.Finnote.jpg (2204 octets)

 

Tendances à l'uniformisation et au conformisme

Il est probablement prématuré pour affirmer, ainsi que le fait, avec cependant beaucoup de nuances, Sophie Body-Gendrot (« Une vie privée sur le modèle américain ». Histoire de la vie privée. 5 [1987]. 578-579), que la France échappera à l'uniformisation culturelle sur la base du modèle américain. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Étude des contraintes du milieu et des mécanismes adaptateurs

Cf. la synthèse dans l'Encyclopaedia Universalis, s.v. « Homme. F. Écologie humaine ». Paris. T.11. 601.Finnote.jpg (2204 octets)

 

Discours scientifiques

Une distinction qualitative devrait s'appliquer ici selon le type de science envisagée. Avec évidence, la proposition concernerait davantage les sciences ayant l'homme pour objet que les technologies ou les sciences de la nature, et ces dernières davantage que les disciplines logiques et axiomatiques.Finnote.jpg (2204 octets)

 

Ensemble de conceptions

Dans certains contextes, ces conceptions sont franchement positivistes ou absolutistes (cf. note 12). – Le fait que n'existe pas de dénomination commune et admise par tous pour ces conceptions est sans doute une conséquence de ce qu'elles reflètent le discours dominant. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Adversaires du relativisme

Les adversaires du relativisme se rattachent principalement au positivisme, à l'universalisme ou à l'idéalisme. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Ordre dynamique (matérialisme historique) ou d'ordre combinatoire (structuralisme)

On suit ici la classification proposée par Lucien Scubla, « Diversité des cultures et invariants transculturels (fin) ». La Revue du MAUSS. 2 (1988). 89-100. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Jeux de domination

Le français hexagonal, par exemple, sert de référence identitaire dans les anciennes colonies d'Afrique, et occupe une position de domination dans les régions allophones de la métropole, tandis qu'on tente de le protéger contre une emprise grandissante de l'anglo-américain en évoquant les bienfaits supposés de la diversité et en revendiquant, pour le français comme pour d'autres langues occidentales, le droit à la différence. Toutes les autres langues coloniales sont dans une situation semblable, à l'exception, paradoxalement, de l'anglais, principal sinon unique bénéficiaire des nouvelles conditions géopolitiques. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Philosophie générale

Par exemple, encore dans l'Encyclopédie philosophique universelle, T. 2.1 : Les notions philosophiques. Dictionnaire, 1990, s.v. « diversité » où P. J. Labarrière se borne à expliciter le mot dans le contexte étroit de la logique hégélienne, ce qui rejoint d'ailleurs l'acception vieillie du terme dans le langage courant. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Jacques Berque

Sans doute n'est-ce pas un hasard si ce chapitre est dû à la plume d'un arabisant dont nombre de travaux se rapportent aux contacts interethniques et plus particulièrement à la situation de l'immigration maghrébine en France. Finnote.jpg (2204 octets)


La sociologie. Guide alphabétique

À titre de comparaison, le volume publié sous la direction d'André Martinet, La linguistique. Guide alphabétique. Paris. 1969, n'aborde pas le thème de la diversité en elle-même. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Sciences qui ont l'homme pour objet

Nous recourons à cette périphrase au lieu de l'expression, courante en Belgique, de sciences de l'homme dont le sens, dans plusieurs langues et même en français (ailleurs qu'en Belgique), est beaucoup plus restrictif. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Terminologie et une méthodologie

Les sciences de l'homme tendent à conférer à leurs présupposés méthodologiques une valeur ontologique (Abou, 1992 : 134) ce qui a une double conséquence : donner l'impression d'un supplément de crédibilité scientifique en adoptant un langage aux allures axiomatiques et se rapprocher de ce fait de l' « idéal » des sciences exactes et des technologies, éviter ensuite de se prononcer sur les rapports entre le savoir qu'élaborent ces sciences et les conséquences sociales et politiques qu'on pourrait en tirer. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Concept de « minorité » ou celui de « marginalité »

Cf. pour ce dernier l'histoire des fluctuations de ses usages retracée par M. Xanthakou dans Bonte et Izard. Ed. Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie. 1992. 443-444 (s.v. « marginalité »). Finnote.jpg (2204 octets)

 

Géométries à n dimensions

Le relativisme qu'introduisit en mathématiques d'abord, en physique ensuite, la prise en compte d'un univers à n dimensions mit beaucoup plus de temps à pénétrer le domaine des sciences de l'homme.Finnote.jpg (2204 octets)

 

Contextes scientifiques

La plupart de ces mots existaient auparavant, ce qui s'est modifié c'est leur usage dans des contextes et avec des valeurs scientifiques. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Herméneutique

Sur toutes ces questions, cf. aussi « Une question d'herméneutique. Comparatisme et multiréférentialité, historicisme et relativisme ». Cahiers de l'Institut de Linguistique de Louvain. 21.3-4 [1995] 39-54.Finnote.jpg (2204 octets)

 

Jacques Attali

Paris : Fayard. 1994. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Diversité des nations

Il vaudrait sans doute mieux, pour éviter toute équivoque, d'utiliser l'expression « diversité des ethnies » ou « diversités ethniques ». Finnote.jpg (2204 octets)

 

Majoritaires en Europe

Cf. encore Alain Finkielkraut, La défaite de la pensée. Paris : Gallimard. 1987, 125; Jean William Lapierre, Le pouvoir politique et les langues. Babel et Léviathan. Paris : P.U.F. 1988, 253, 258, ou Claude Hagège, Le souffle de la langue. Paris : Odile Jacob. 1992, 8, 41, etc. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Statistiques d'apprentissage des langues étrangères au sein de l'Union

On dispose pour cela du volume tout récemment édité par la Commission européenne (Éducation, Formation, Jeunesse), Les chiffres clés de l'éducation dans l'Union européenne, Luxembourg : Office des Publ. Offic. Commun. Europ., 1996, particulièrement 36-40, 52-55. Ou encore du volume collectif édité par José Herreras sur l'évolution de l'enseignement des langues dans les différents pays de l'Union à paraître dans les prochains mois dans la Bibliothèque des Cahiers de l'Institut de Linguistique de Louvain (Louvain-la-Neuve : Peeters) et où figureront des statistiques évolutives et détaillées, pays par pays. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Langue étrangère

Pour l'ensemble de l'Union, les élèves du secondaire prennent l'anglais comme première langue étrangère (88 %). Le français est appris par 32 % des élèves du secondaire, l'allemand par 19 %, l'espagnol par 9 %. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Uniformisation des diversités

Sur le sort de la diversité européenne dans le processus d'unification et sur les difficultés de maintenir les diversités, difficultés liées notamment à l'accroissement du nombre de membres, cf. déjà les réflexions de Maurice Le Lannou, Europe, terre promise, Paris : Seuil, 1977, 206, 214-215. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Uniformisation des modes de pensée scientifiques

Il ne faut pas perdre de vue que les sciences exactes et les technologies reposent sur des formes de langage qui, malgré les formalisations et axiomatisations, s'inscrivent nécessairement dans une historicité. L'efficacité de ces langages n'efface pas leur caractère contingent. Si tout discours scientifique est aussi interprétation langagière de la réalité, il en résulte, comme l'herméneutique nous l'apprend, que peuvent coexister plusieurs interprétations et donc plusieurs discours scientifiques, chacun éventuellement efficace. On songera à la longue coexistence de la physique relativiste et de la physique quantique, pourtant exclusive l'une de l'autre, mais ayant également, l'une et l'autre, leur efficacité et leurs applications. La coexistence d'une diversité d'explications, fondées, est une condition d'un surcroît de progrès scientifique. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Évolution générale de la société

En période de difficultés, les tendances régressives et autoritaristes l'emportent sur les volontés de dialogue et de négociation. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Voies de la violence

Sur la notion de « conflits identitaires », développée par François Thual, cf. aussi Pascal Boniface. La volonté d'impuissance. La fin des ambitions internationales et stratégiques? Paris : Seuil. 1996. 59 sq.Finnote.jpg (2204 octets)

 

Modération des écarts des fortunes individuelles

Cf. Alain Leroux. Retour à l'idéologie. Pour un humanisme de la personne. Paris : P.U.F. 1995, 197 sq.Finnote.jpg (2204 octets)

 

Monde occidental

Principal acteur et théâtre de la mondialisation des échanges. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Religions

Cf., par exemple, dans le monde catholique, Hans Küng. Projet d'éthique planétaire. La paix mondiale par la paix entre les religions. Paris : Seuil. 1991, 128 sq., 146 sq., 211 sq.Finnote.jpg (2204 octets)

 

Totalitarismes

Berthoud. G. « La comparaison : une idée ambiguë ». Revue Européenne des Sciences Sociales. 24 (72). 1986. 14. Finnote.jpg (2204 octets)

 

« Le problème, épistémologique, du faux converge (...) vers le problème, éthique, du mal  »

Atlas. Paris : Julliard. 1994. 244; cf. aussi Abou (1992 : 107 sq.); Guy Jucquois. « L'éthique est-elle l'avant-garde de la science? ». Syllabus Métis. Louvain-la-Neuve : AGL. 1993. 269-278. Sur l'ensemble de la question Charles Widmer. Droits de l'homme et sciences de l'homme. Pour une éthique anthropologique. Genève : Libr. Droz. 1992; Gérald Berthoud. Vers une anthropologie générale. Modernité et altérité. Genève : Libr. Droz. 1992; sur les rapports entre rationalité classique et les droits de l'homme, les remarques sur le « rationalisme désenchanté » de Guy Haarscher. Philosophie des droits de l'homme. Bruxelles : Éd. de l'Univ. de Bruxelles. 1991. 127 sq. – Un autre aspect, qui n'a pu être abordé ici, des nouveaux rapports entre « vérité » et « éthique » provient du fait que le lien entre le langage et ce qu'il vise et désigne n'est jamais fixe et totalement déterminé. C'est ce qui permet de comprendre, par exemple, que plusieurs auteurs du volume collectif dirigé par Catherine Audard (Le respect. De l'estime à la déférence  : une question de limite. Paris : Autrement. 1993) donnent l'impression formelle d'adopter des positions opposées à celles qui sont défendues par Michel Serres et les auteurs cités dans cette note. Il n'en est rien si on resitue les uns et les autres dans le contexte qui est le leur. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Estime de chacun des partenaires

Gregory Bateson. Une unité sacrée. Quelques pas de plus vers une écologie de l'esprit. Paris : Seuil. 1996. 64 sq. Finnote.jpg (2204 octets)

 

Bibliographie

Plusieurs travaux ont été cités directement dans les notes. La bibliographie ne reprend, il est sans doute inutile de le faire remarquer, que quelques travaux où sont évoqués quelques-uns des aspects repris ici. Finnote.jpg (2204 octets)