La présente étude propose l’analyse du film de science-fiction Star Wars Episode 1: The Phantom Menace. D’inspiration variationniste, notre travail tente de mettre en évidence les divers stéréotypes liés au langage utilisé par les 25 personnages principaux. Nous formulons deux hypothèses : 1) l’usage d’un accent spécifique est déterminé par le rôle symbolique des personnages ; 2) à chaque accent correspond un rôle social et cette corrélation n’est pas le fruit du hasard. Ainsi, les différents usages linguistiques pourraient être attribués tels des « clichés », des « stéréotypes » et des représentations sociales communes aux locuteurs anglophones.

Après être revenu sur quelques aspects propres à la linguistique variationniste, l’auteur présente les principaux problèmes (tant théoriques que méthodologiques) ainsi que les résultats. Si une corrélation précise, entre les accents des personnages et leur rôle symbolique, semble pouvoir être mise en lumière (par exemple, les héros parlent avec un accent américain, alors que les politiciens ont un accent britannique) par une première analyse, une seconde piste s’ouvre également quant à l’attribution de certains stéréotypes mis en scène. Certains accents sont perçus très positivement (les accents américains, par exemple) alors que d’autres le sont beaucoup plus négativement (l’accent britannique RP ou encore l’accent des Antilles).