pix_filet.jpg (1607 octets)
Thierry BULOT
Courrier électronique
thierry.bulot@free.fr
Formation

Issu d’un baccalauréat littéraire (Latin-anglais) préparé au Lycée Jean Prévost (Montivillers/ France) et obtenu en 1977 au Havre , Thierry Bulot a suivi jusqu’en licence une formation de Lettres Modernes. En 1981, il soutient à Rouen, sous la direction de Louis Guespin, son mémoire de maîtrise (option linguitique) intitulé Analyse sémiotique de Jeanne d'Arc de Charles Peguy. En 1982, sous la direction de Jean Baptiste Marcellesi, il soutient à Nanterre (Paris X) son Diplôme d’Études Approfondies de linguiste intitulé Jakobson et l'analyse de discours (A.D.): mise à l'épreuve des procès métaphorique et métonymique en vue d'une application en A.D.


Sous la direction de Louis Guespin, il poursuit cette recherche pendant sa thèse de Doctorat (Nouveau régime) soutenue en décembre 1986 à Rouen et intitulée Les procès jakosoniens (essai de mise en application en discours politique.


En début d’année universitaire 2000/2001, il soutient (sous la direction de Claude Caitucoli) son Habilitation à Diriger des Recherches sous le titre Espaces de discours : pratiques langagières et représentations sociolinguistiques.

 

Parcours professionnel

Après un séjour de deux années en République Islamique de Mauritanie au titre de son Service National (Volontaire du Service national Actif) en tant qu’enseignant du secondaire (Lycée technique de Nouakchott), Thierry Bulot a enseigné le français en collège et en Lycée d’Enseignement professionnel. En 1988, il est recruté comme professeur (1ère chaire) de lettres au Lycée Camille Saint Saëns de Rouen pour y assurer la formation des étudiants du BTS Communication et action publicitaires. En 1990, il est recruté comme Maître de Conférences au Département des Sciences du Langage et de la Communication de l’Université de Rouen sur le profil « Linguistique et télématique » où, après y avoir développé et maintenu un cursus de second cycle Industries de la langue pendant 5 années, il s’occupe à présent de sociolinguistique urbaine, de patrimoine linguistique (le normand), de méthodologie de la recherche en Sciences du langage et de traitement automatisé des corpus sociolinguistiques.


Il intervient depuis 1999 dans le cursus bilingue (anglais-français) du second cycle de Sciences du Langage de l’Université de Rouen


Thierry Bulot s’est intéressé du point de vue des usages socio-langagiers aux discours d’interface et particulièrement au dialogue homme-machine et aux modes d’emploi en ligne de logiciels. Il développe à présent une recherche sur les discours identitaires en milieu urbain et travaille notamment les rapports entre langue et espace. Il a par ailleurs publié des des travaux de sociolinguistique générale comme sur la politique linguistique et la polynomie…


Voici quelques-unes de ses publications dans ces domaines. Pour les discours d’interface en 1990, « Dialogue generator and optimization of minitel consultation » dans TKE'90 Terminology And Knowledge Engineering, Indeks Verlag, Frankfurt, 253-262, en 1995 « Normaison et normalisation: pour une analyse du discours de la conception » dans Recherches Documentaires, Cahiers du LCPE (Numéro Spécial)/ Coll. Bilans et Perspectives, URA CNRS 1164/ URA 1575 et ADBS, Mont Saint Aignan, 7-18. Et pour les discours identitaires, en 1996, « Stigmatisation et vêture urbaine à Rouen: mise en mots d’une urbanisation. » dans Se Vêtir pour dire , Coll. Bilans et Perspectives URA CNRS 1164, Université de Rouen, Mont Saint Aignan, 223-234 et en 1998, « Sociolinguistique des lieux de villes: les mots de Rouen », dans Covariations pour un sociolinguiste. Hommage à Jean Baptiste Marcellesi, Presses Universitaires de Rouen, Mont Saint Aignan, 183-188.

 

Domaines d'intérêt, recherches et publications majeures

Actuellement il s'intéresse de plus en plus à la sociolinguistique urbaine et précisément aux pratiques langagières urbanisées. Il a mis en place une opération de recherche « Mise en mots des fractures urbaines » visant à proposer, à partir d’enquêtes faites dans cinq villes d’Europe (Rouen, Venise, Berlin, Athènes et Mons), une théorisation sociolinguistique de l’urbanité.


En 1999, il publie un volume exposant ces propositions et les résultats de cette opération chez L’Harmattan : avec Nicolas Tsekos, Langue urbaine et identité (Langue et urbanisation linguistique à Rouen, Venise, Berlin, Athènes et Mons).


Ses publications récentes en sociolinguistique urbaine sont : en 1998, « Rive gauche, rive droite ou les représentations de l’espace urbain à Rouen », dans Rouen : reconstruction, langages (Sociolinguistique normande : langues en ville), Etudes Normandes 1, Association Etudes Normandes, Mont Saint Aignan, 59-71. En 1999, « La production de l’espace urbain à Rouen: mise en mots de la ville urbanisée', dans Langue urbaine et identité (Langue et urbanisation linguistique à Rouen, Venise, Berlin, Athènes et Mons), Paris, L’Harmattan, 39-70. Et (avec Cécile Bauvois) « Le sens du territoire (l’identification géographique en sociolinguistique), dans Revue Parole. Mettre aussi sur la centralité linguistique


Il s’emploie à fédérer les recherches en sociolinguistique urbaine par l’organisation (sur une idée commune avec Cécile Bauvois de l’Université de Mons Hainaut) régulière de Journées de Sociolinguistique Urbaine (JISU). La première a eu lieu en 1999 à Mons (Belgique), la deuxième aura lieu à Rennes (France) en 2001.

 

Réalisations

Son souci premier est la diffusion des travaux de recherche, leur confrontation pour mettre à même l’universitaire de répondre à la demande sociale.


Pour cela il développe la Bibliographie Sociolinguistique Francophone sur Internet (www.multimania.com/bibsoc) pour permettre aux chercheurs de tous niveaux de porter leurs travaux à la plus ample connaissance. Et il a ouvert en 1999 chez L’Harmattan une collection de sociolinguistique (au sens très large des terrains possibles) intitulée Espaces Discursifs pour accélérer la diffusion de travaux de recherche dans l’espace francophone.

 

Langues parlées et écrites

Il est surtout francophone (avec une connaissance suffisante de l’anglais écrit), mais aussi dialectophone (il pratique un dialecte du normand, le cauchois)

 

Correspondance:

Thierry BULOT
UMR CNRS 6065 DYALANG
Université de Rouen / IRED
76821 Mont Saint Aignan
France

Téléphone: (33) 02 35 14 60 56
Télécopieur: (33) 02 35 14 69 40
Courrier électronique: thierry.bulot@free.fr

 


Liste de tous les CV

Modification du CV